Essayez un avertisseur de fumée d’un autre type

Arrêtez l'alarme - conseils concernant les alarmes intempestives

Essayez un avertisseur de fumée d’un autre type

Les avertisseurs de fumée utilisent généralement l’une ou l’autre des deux technologies suivantes pour détecter la présence de fumée dans l’air : la détection à ionisation ou la détection photoélectrique.

Avertisseurs de fumée à ionisation :

Ces avertisseurs de fumée contiennent une petite quantité de matière radioactive qui ionise l’air ambiant entre deux plaques sous tension (électrodes), ce qui provoque le passage d’un courant mesurable entre celles-ci. Lorsque la fumée pénètre dans la cellule d’ionisation, elle modifie l’intensité du courant électrique et déclenche l’alarme. Les avertisseurs à ionisation ont tendance à produire plus facilement des alarmes intempestives sous l’effet de la cuisson.

Avertisseurs de fumée photoélectriques :

Les avertisseurs de ce type contiennent une source lumineuse dont le rayon ne frappe normalement pas directement la cellule de détection. Lorsque de la fumée pénètre dans l’appareil, elle reflète la lumière sur la cellule de détection, ce qui déclenche l’alarme. Les avertisseurs photoélectriques sont généralement moins sujets aux alarmes intempestives sous l’effet de la cuisson.

Si vous avez un avertisseur de fumée à ionisation près de la cuisine qui produit souvent des alarmes intempestives, vous pourrez peut-être résoudre le problème en remplaçant l’avertisseur par un modèle photoélectrique.

Quelle que soit la technologie utilisée, les avertisseurs de fumée sont tous mis à l’essai selon la même norme canadienne et doivent atteindre le même niveau de performance.

UL logo

Assurez-vous que l’avertisseur de fumée comporte l’une de ces marques, qui est la preuve de sa conformité à la norme canadienne pertinente.

ULC logo