Logements pour étudiants - un guide des parents

Logements pour étudiants

Un guide des parents

Fiche d’information 

Avertisseurs de fumée
En Ontario, la loi exige d’avoir des avertisseurs de fumée en bon état à chaque étage et à l’extérieur de chaque pièce où l’on dort. Cette obligation s’applique aux maisons individuelles, jumelées ou en rangées, ainsi qu’aux appartements (y compris dans les sous-sols), occupés par le propriétaire ou loués. Les maisons de chambres sont assujetties à des règlements particuliers au sujet des avertisseurs de fumée ou des systèmes d’alarme. Outre les avertisseurs de fumée dans chaque logement ou appartement, les immeubles locatifs et résidences pour étudiants appartenant à l’école peuvent également être munis d’un système d’alarme dans l’immeuble. Assurez-vous que le locateur, l’administrateur ou le concierge indique à votre enfant où se trouvent l’alarme et les avertisseurs de fumée dans l’immeuble et le logement, et lui en explique le fonctionnement.


Avertisseurs de monoxyde de carbone
Si votre condo ou votre logement est doté d’un appareil à combustible, installez un avertisseur de monoxyde de carbone à proximité immédiate des aires où l’on dort. S’il y a un local technique dans votre immeuble, des avertisseurs de monoxyde de carbone doivent être  installés à l’intérieur du local et à proximité immédiate des aires où l’on dort de tous les condos ou logements situés au-dessus, en dessous et à côté de celui-ci. S’il y a un garage dans votre immeuble, des avertisseurs de monoxyde de carbone doivent être installés à proximité immédiate des aires où l’on dort de tous les condos ou logements situés au-dessus, en dessous et à côté du garage.


Séparations coupe-feu
Les étudiants trouvent souvent un logement dans des vieilles maisons qui ont été converties en appartements ou maisons de chambres. Au moment de la conversion, un permis de construire aurait dû être obtenu pour assurer le respect des mesures de protection contre les incendies, comme des sorties de secours et des séparations coupe-feu entre les logements. Demandez au propriétaire si le logement est conforme aux Code du bâtiment et au Code de prévention des incendies et qu’il vous explique les mesures de sécurité-incendie.


Sorties
II est important de réfléchir à la façon dont les gens pourront quitter une pièce ou un appartement en cas d’urgence. Chaque pièce ou appartement doit être muni de sorties adéquates qui permettront aux occupants de quitter l’immeuble sans encombre. Demandez au locateur ou au concierge de vous indiquer toutes les sorties désignées. Les fenêtres et les portes doivent pouvoir s’ouvrir facilement et entièrement.


Les cages d’escaliers et les couloirs ne doivent pas servir de lieu de rangement car cela pourrait poser un grave risque d’incendie. Des meubles et d’autres objets pourraient physiquement bloquer les sorties et remplir les cages d’escaliers et les couloirs de fumée s’ils prenaient feu. Il faut absolument éviter cette habitude.


Plans d’évacuation en cas d’incendie
En cas d’incendie, tout le monde doit savoir quoi faire et où aller. Les grands immeubles locatifs et résidences pour étudiants doivent avoir un plan de sécurité-incendie, qui indique aux occupants les procédures à suivre en cas de situation d’urgence. Demandez à l’administrateur ou au concierge d’expliquer les étapes du plan d’évacuation en cas d’incendie.


Il se peut que les petits immeubles locatifs et les maisons qui ont été converties en appartements ou chambres n’aient pas de plan de sécurité-incendie. Il faudrait alors vérifier s’il y a bien deux voies de sortie. La deuxième pourrait être une fenêtre à condition qu’elle puisse servir à une évacuation sans danger.


Sécurité contre l’intrusion
Certains propriétaires font installer des barreaux aux fenêtres comme mesure de sécurité. Bien que ce soit judicieux pour se protéger contre les intrusions, les barreaux empêchent les occupants de sortir par la fenêtre en cas d’urgence. Les barreaux devraient être munis d’un dispositif à ouverture rapide depuis l’intérieur, qui permet de déplacer rapidement les barreaux.


Sécurité électrique
Les étudiants trouvent souvent un logement dans des anciennes maisons qui ne disposent pas d’un câblage moderne. Les prises situées dans les salles de bains ou à un mètre de l’évier de la cuisine devraient être de type à disjoncteur de fuite de terre (GFCI).


Examinez le nombre de prises électriques dans la pièce ou l’appartement et l’endroit où elles se trouvent. Il devrait y en avoir assez pour que des lampes, des ordinateurs et des appareils stéréo soient branchés sans rallonge électrique. Si des rallonges s’avèrent nécessaires, n’utilisez que des barres ou blocs à prises multiples homologués par les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC) et dotés d’un limiteur de surtension et d’un disjoncteur. Vérifiez qu’il n’y a pas de cordons électriques dissimulés sous des tapis où ils risqueraient de s’endommager facilement.
Évitez de surcharger les circuits et d’effectuer des raccordements pieuvre.

Pour de plus amples renseignements:
Communiquez avec les bureaux de l’administration du collège ou de l’université. Ils tiennent souvent un registre des logements pour étudiants. Appelez le service d’incendie local pour savoir si l’immeuble a été inspecté, et si sa conformité aux exigences du Code de prévention des incendies a été vérifiée.


Vous trouverez des conseils et des renseignements en matière de sécurité électrique sur le site Web de l’Office de la sécurité des installations électriques, à www.esasafe.com.

Règales de base de sécurité-incendie pour les logements pour étudients

Lorsque les jeunes fréquentent le collège ou l’université, c’est souvent la première fois qu’ils quittent la maison. Ce peut être un sujet de préoccupation pour les parents qui veulent s’assurer que leurs enfants sont en sécurité lorsqu’ils ne vivent pas sous le même toit qu’eux. Voici ce que chaque étudiant et étudiante devrait savoir avant de quitter le domicile familial. Il est recommandé aux parents de discuter avec leur enfant de ces règles fondamentales de sécurité-incendie avant de l’accompagner à son nouveau logement.

Cuisine
La cuisine est la première cause d’incendie dans les habitations de l’Ontario. Si le logement de l’étudiant est muni d’un coin-cuisine, voici quelques règles fondamentales de prévention contre les incendies: 

  • Le feu peut se déclarer très rapidement sur les plaques de la cuisinière. Vous devez donc demeurer dans la cuisine si vous êtes en train de cuire quelque chose.
  • Gardez tous les objets combustibles à une distance suffisante de la cuisinière : serviettes de cuisine, spatules en bois ou en plastique, papier essuie-tout, etc.
  • Gardez un couvercle de casserole près de la cuisinière pour étouffer les flammes au cas où une casserole prendrait feu.

Bougies
L’utilisation de bougies est de plus en plus populaire, surtout parmi les jeunes. Pour éviter un incendie, voici quelques conseils :

  • Utilisez des bougies chauffe-plats (« tea lights ») ou des bougies votives dans des contenants non combustibles, car elles sont en général moins dangereuses que les autres chandelles.
  • Placez les bougies à un endroit où elles ne peuvent pas entrer en contact avec des objets combustibles ou être renversées.
  • Éteignez toutes les bougies avant de quitter la pièce ou d’aller dormir..

Fumeurs
Les incendies causés par la cigarette et les articles de fumeurs peuvent être mortels. Même si une personne ne fume pas, il est probable qu’elle ait des amis qui fument. Pour éviter les incendies causées par la cigarette et les articles de fumeurs :

  • Encouragez les fumeurs à fumer dehors.
  • Ayez des cendriers, profonds et assez grands, pour éviter que les cendres et les mégots de cigarettes se répandent sur les tapis ou les meubles rembourrés.
  • Laissez les cendres refroidir complètement avant de les jeter.

Matériel électrique
Les circuits surchargés et les raccordements pieuvre constituent des dangers électriques qui peuvent être évités. Pour éviter les incendies causés par du matériel électrique :

  • Utilisez des barres ou blocs à prises multiples homologués par les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC) et dotés d’un limiteur de surtension et d’un disjoncteur pour brancher les ordinateurs et les appareils stéréo.
  • Évitez d’utiliser des rallonges électriques de façon permanente.
  • Vérifiez s’il n’y a pas de cordons électriques dissimulés sous des tapis où ils risqueraient de s’endommager facilement.

Radiateurs indépendants
Souvent, dans les vieux logements, il est nécessaire d’utiliser des appareils de chauffage d’appoint. Pour éviter les incendies:

  • Placez les appareils de chauffage à au moins un mètre de tout objet combustible (papier, literie, meubles, rideaux).
  • Éteignez l’appareil de chauffage d’appoint avant de quitter la pièce ou d’aller dormir.

Rassemblements sociaux
Les fêtes ou parties font tout autant partie de la vie étudiante que les cours. La plupart de ces fêtes sont sans danger, cependant la consommation d’alcool combinée à la cuisson ou à l’utilisation de cigarettes ou d’articles de fumeurs pose un grave risque d’incendie. Pour minimiser ce risque durant ou après une fête :

  • Évitez de trop encombrer la pièce. Plus le nombre d’invités est élevé, plus il est facile de perdre le contrôle de la situation.
  • Encouragez vos invités à fumer dehors. Vous pouvez aussi placarder des signaux d’interdiction de fumer qui indiqueront à vos invités qu’ils doivent sortir pour fumer.
  • Évitez de brûler des bougies pendant une fête. Elles peuvent facilement être renversées ou mettre le feu aux objets combustibles proches sans même que quelqu’un ne le remarque.

Avertisseurs de fumée
If a fire does occur, it is critical that the dwelling have working smoke alarms to alert occupants as soon as possible.

  • C’est au propriétaire ou locateur d’installer des avertisseurs de fumée et de veiller à ce qu’ils fonctionnent. Toutefois, il est conseillé aux parents de remettre à leur enfant un avertisseur de fumée pour sa chambre à coucher.
  • Selon la loi, les locataires n’ont pas le droit de mettre un avertisseur de fumée hors de service, ni de l’endommager.
  • Si un avertisseur de fumée se déclenche à cause de la vapeur provenant de la douche, de la cuisson sur la cuisinière ou dans le four, ou du grille-pain, demandez au locateur de déplacer l’avertisseur de fumée, ou d’installer un avertisseur de fumée muni d’un dispositif de neutralisation du signal sonore.

Plan d’évacuation en cas d’incendie
Dès que l’avertisseur de fumée sonne, tout le monde doit savoir quoi faire et où aller. Les étudiants doivent élaborer un plan d’évacuation en cas d’incendie, qui tient compte des conseils suivants :

  • Prévoyez deux façons de sortir de chaque pièce, si possible: la première par la porte, et la deuxième par une autre porte ou par une fenêtre si celle-ci permet une sortie sans danger. Vérifiez si toutes les voies d’évacuation sont accessibles et dégagées.
  • Quittez l’immeuble aussi rapidement que possible. Une fois dehors, ne rentrez plus dans l’immeuble.
  • Appelez le 9-1-1 de l’extérieur de l’immeuble, avec un téléphone cellulaire ou en utilisant le téléphone d’un voisin.